L'hydratation...indispensable à la bonne santé

January 21, 2017

 

L’eau est le berceau de la vie…La « vie est apparue voilà environ 4 milliards d'années. Cette première trace de vie unicellulaire est constituée de simples cellules d'organismes comme les bactéries... Leurs descendantes sont toujours parmi nous... L’eau est l’élément propice aux réactions physico-chimiques, or ces réactions sont les fondations de toute formes de vie, et par extension indispensable dans le fonctionnement des êtres vivants par la suite.

Nous qui sommes sortis de l’eau, nous avons emporté avec nous entre 60% et 70% de notre masse corporelle sous forme liquide, emprisonnée dans nos cellules. Autant dire que l’eau nous constitue en très grande partie. Chez le sportifs, l’eau peut représenter jusqu’à 75% de sa masse corporelle.

Tout notre métabolisme fonctionne grâce à des fluides : sang, liquide céphalo-rachidien, lymphe, mucus, liquide intra-cellulaire, synovie…

 

Vivre bien c’est donc avoir dans son organisme suffisamment d’eau pour que tout fonctionne correctement. Finalement c’est comme pouvoir remplir ses poumons d’air à chaque inspiration…

Cela est vrai dans sa vie quotidienne, mais c’est d’autant important lors d’un effort physique, puisque l’activité cardiaque, pulmonaire et musculaire va éliminer de l’eau plus rapidement que lors d’un fonctionnement métabolique au repos.

 

Nous buvons souvent lorsque nous avons la sensation de soif…Une erreur que nous faisons tous ! 

En effet le fait d’avoir soif est déjà un signal d’alarme puisque le corps a alors perdu 2% de sa masse liquide corporelle. Pour une femme de 50 kg, cela représente près de 0,7 litre. Pour un homme de 70 kg, cela correspond à 1 litre.

La soif est bien un signal d’alarme quand à un déficit hydrique pour le corps. Il faut alors anticiper et éviter que ce signal se déclenche,  en buvant régulièrement et en petites quantités tout au long de la journée.

Ainsi une expression de sportif qui a tout son sens souligne : « boire avant, pendant et après l’effort » !

Le fait d’avoir un apport régulier d’eau toute la journée, tout au long de l’année a des effets très bénéfiques sur notre santé et donc sur nos performances physiques et mentales.

A noter que de nombreux problèmes de tendinite, crampes, fatigue chronique, inflammations articulaires,  muqueuses et peaux sèches, infections urinaires, insomnie peuvent être nettement améliorés en augmentant son apport quotidien en eau. En étant pleinement hydratés nous sommes plus résistants à l’effort et nous régulons beaucoup mieux notre température corporelle, quelles que soient les conditions extérieures.

 

Ceci nous amène à évoquer un point important chez les sportifs : le « coup de barre », encore appelé « le mur » qui se manifeste comme une soudaine incapacité physique de répondre à un quelconque effort. Il est souvent attribué à un problème de chute de glycémie (dit hypoglycémie), or en réalité c’est souvent la manifestation d’une déshydratation avancée.

Le réflexe est de chercher une barre de céréales dans sa poche ou autres fruits secs, et puis après quelques minutes le phénomène est toujours présente. Que fait-on alors ? On remange, puis on finit par boire. Or l’eau est maintenant prisonnière dans l’estomac car mélangé aux éléments solides (barre et fruits secs) qui subissent la digestion. Ce n ‘est qu’entre 20 min et 3 heures (en fonction du volume du repas effectué) que l’eau sera absorbé par l’intestin et ira dans le sang pour réhydrater le corps.

 

Autre illustration : vous est-il arrivé de manger copieusement et de boire en fin de repas car vous avez soif…Et puis vous avez toujours soif…Vous rebuvez et la soif reste présente…Cela s’explique de la même façon : l’eau est dans votre estomac, et ce n’est que lorsque ce dernier se vide vers l’intestin que l’eau pourra être absorbée par votre corps.

Donc pour revenir à notre problématique de baisse de régime physique, deux phénomènes : erreur sur le diagnostic (manque d’eau et pas de sucre) et ralentissement de l’ingestion d’eau et de la réhydratation car mélange eau et solide dans le ventre.

Que faire dans une situation de perte de faculté physique dans l’effort ? Boire en premier lieu, et étalonner sa réhydratation par de petites quantités sur plusieurs minutes. Après 20 min vous pouvez envisager de manger. Mais boire dans l’effort est plus important que de manger !

A noter aussi que l’eau sucrée mettra plusieurs minutes à atteindre la circulation sanguine que l’eau claire qui est absorbé quasi immédiatement.

 

Ces quelques lignes  posent les bases de l’hydratation en activité physique et ce sujet pourra faire l’objet d’analyses ultérieures plus détaillées lors de prochains articles.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

L'hydratation...indispensable à la bonne santé

January 21, 2017

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Retrouvez-nous